Les 7 clés pour réussir son investissement locatif

Les 7 clés pour réussir son investissement locatif

31 octobre 2021 0 Par Tiffany

Investir dans l’immobilier locatif permet d’accroître son patrimoine tout en percevant des revenus complémentaires. C’est l’unique placement garantissant un patrimoine financé à crédit, dont la majeure partie est payée par le locataire. Toutefois, il est essentiel de respecter un certain nombre de critères pour exceller dans cette activité.

 

Réaliser une étude de marché

Le principal objectif d’un investissement locatif réside dans la rentabilité sur le long terme. Ainsi, il est primordial de faire une étude de marché. Il s’agit de trouver le secteur où la demande locative sera plus forte. Pour y parvenir, il faudra comparer les infrastructures existantes, le taux d’accroissement de la population et les taux de logements vacants de chaque quartier. De même, le choix du bien à louer ne doit pas se faire au hasard. Le logement doit répondre aux critères de qualité et aux exigences du marché.

 

Étudier le mode d’acquisition convenable

Il existe de multiples manières d’investir dans l’immobilier locatif. La plus simple est la détention en direct sur la propriété. L’acquéreur pourra aussi opter pour l’achat d’un droit sur le bien tel que la nue-propriété ou l’usufruit. En cas de revenu insuffisant pour l’achat du bien au comptant, il devra effectuer un crédit immobilier. Dans ce cas, il est nécessaire d’identifier la banque proposant le meilleur taux d’intérêt.

 

Sélectionner le type d’investissement adéquat

L’investissement locatif propose une variété d’options ayant leur lot d’avantages et de risques. Malgré tout, la décision doit se faire suivant les priorités et les objectifs de l’investisseur. Le premier critère de choix est la typologie du bien. D’une part, l’immobilier neuf est le plus souvent consacré à des avantages fiscaux. D’autre part, l’ancien est une option pour ceux qui recherchent un rapport prix/rentabilité attractif. Cependant, il nécessite une plus grande expertise en raison des charges diverses et des travaux de rénovation à supporter.

 

Choisir un locataire et un promoteur

Pour trouver le bon locataire, le propriétaire doit exiger certains justificatifs (comme le revenu mensuel) en vue de minimiser les risques. Concernant le promoteur, il est judicieux de s’assurer qu’il détienne les compétences requises et respecte les normes en vigueur à l’issue d’un entretien. Pour ne pas vous trompez, consultez https://yanndarwin.com/

 

Opter pour une gestion locative

La gestion locative se définit comme l’ensemble des activités destinées à l’optimisation du rendement économique d’un patrimoine immobilier. Ce service permet de se délester de toutes les démarches et d’assurer le recouvrement des éventuelles créances. De plus, en ayant recours à un expert en gestion locative, les honoraires seront déductibles sur les revenus fonciers.

 

Fixer un loyer raisonnable

Le loyer imposé doit être fondé sur le marché actuel et non sur des estimations de rentabilité. Avec un prix en accord avec les conditions du marché, il y aura plus de chance de trouver un locataire financièrement fiable. Pour mieux s’informer sur les dynamiques du marché locatif, il est prudent de s’adresser à un professionnel.

 

Souscrire à une garantie

Par sécurité, il est raisonnable de souscrire à une garantie locative. Il s’agit d’une assurance qui sécurise le versement des loyers sur le bien immobilier et garantit la rentabilité de l’investissement. On aura le choix entre une assurance loyers impayés et une garantie de risques locatifs.